CENTENNIAL PARK






  francais         english


Running de la semaine : 5 kms dans le magnifique Centennial Park ! Malgré le temps nuageux, j'ai eu le coup de foudre pour cet endroit unique en son genre.
Le parc est immense et il est facile de se perdre dans ces 189 hectares de jardins et de lacs. J'ai moi-même été incapable de retrouver l'entrée d'où j'étais arrivée. 

Le centre-ville de Sydney vu depuis le parc

Quoi que vous souhaitiez faire, à Centennial Park c'est possible ! Vous trouverez : 
- de grands espaces verts, parfaits pour un pique-nique
- des barbecues électriques (si si !)
- des aires de jeux pour enfants
- des terrains de foot
- un terrain de rugby
- un amphithéâtre
- des aires sportives...etc.

Au premier abord j'ai été déstabilisée par la route en plein milieu du parc car les voitures peuvent circuler librement et se garer sur le bas-côté. Finalement ce n'est pas dérangeant car il y aussi des pistes aménagées pour les piétons et les cyclistes.

D'ailleurs, Centennial Park est l'endroit parfait pour courir, que ce soit sur l'herbe ou sur l'asphalte. Il est tellement grand qu'on y ressent une sensation de liberté fantastique et on peut aisément allonger les kilomètres de course en faisant des détours le long des lacs ou des sentiers. De plus, l'espace est très bien aménagé avec des panneaux, des points d'eau ou encore des toilettes publiques (et propres).

Lac de Willow Pond

Lac de Willow Pond

Ensuite, le parc abrite une flore et une faune fabuleuse ! C'est par ailleurs un très bon coin pour faire du "birdwatching". J'ai pu ainsi observer des cygnes noirs, des cigognes, des canards, des oies et bien sûr les très communs cacatoès et ibis.

Cacatoès, cygnes noirs et leurs bébés cygnets au lac de Duck Pond

Côté flore, les arbres centenaires longeant les allées nous ramènent à une autre époque, tout comme l'architecture du parc qui date de 1888.  Un vrai bol d'air frais ! 


Federation Pavilion

Je reviendrai donc sans aucun doute à Centennial Park que ce soit pour courir ou simplement chiller sur l'herbe à l'ombre d'un figuier

Lac de Duck Pond

Comment se rendre à Centennial Park : Pour avoir pris le train/bus à l'aller et le bus au retour, je peux dire sans aucun doute que le bus est le moyen le plus rapide et le plus simple de s'y rendre. 

Il y a plusieurs entrées (ou "gates") consultables sur le site centennialparklands.com